douelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Douelle

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Probablement du gaulois dola « feuille » Référence nécessaire ou : De douve avec le suffixe -elle.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
douelle douelles
\dwɛl\
Assemblage de douelles pour former un tonneau.

douelle \dwɛl\ féminin

  1. (Tonnellerie) Petite douve.
    • Les bastes [utilisées dans certaines contrées viticoles] sont faites dans les tonnelleries des propriétaires avec du bois provenant de douelles cassées de barriques. — (Brunet, Matér. vitic., 1909)
  2. (Par extension) Élément d’assemblage qui forme un cylindre ressemblant à un tonneau.
    • Le détecteur ATLAS exploite un champ magnétique toroïdal (en forme de bouée) engendré par d’immenses aimants supraconducteurs disposés sous la forme de huit douelles et deux disques aux extrémités. — (Jim Baggott, trad. Benoît Clenet, La particule de Dieu, Dunod, Paris, 2013, page 157)
  3. (Architecture) Parement intérieur ou extérieur d’un voussoir.
    • La réunion de toutes les douelles intérieures forme l'intrados, et celle de toutes les douelles extérieures est appelée l'extrados de la voûte.
    1. Courbure d’une voûte.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

douelle \Prononciation ?\

  1. Variante de doille.
    • Icellui suppliant prist furtivement environ soixante pieces de douelles à faire tonneaux. — (Du Cange)

Références[modifier le wikicode]