eer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Eer, -eer

Breton[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

eer \Prononciation ?\

  1. Impersonnel du présent de l’indicatif du verbe mont.
    • Pa’z eer dre zouster d’al loened ... — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 365)
      Quand on mène (traite) les animaux par la douceur (avec douceur) ...

Variantes dialectales[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

eer \Prononciation ?\ féminin/masculin (Indénombrable)

  1. Honneur.
    • in ere hersteld worden
      être remis à l’honneur, reprendre ses lettres de noblesse
    • in eer en geweten
      en son âme et conscience
    • de eer aan zichzelf houden
      sauver la face

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Adverbe [modifier le wikicode]

eer \Prononciation ?\

  1. Plus tôt, avant.
    • hoe eerder hoe beter
      le plus tôt sera le mieux
  2. Plutôt.
    • hij is eerder arm dan rijk
      il est plutôt pauvre que riche

Synonymes[modifier le wikicode]

Conjonction [modifier le wikicode]

eer \Prononciation ?\

  1. Avant, avant que.

Synonymes[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

eer \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent de eren.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,3 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]