elfe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Elfe

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’anglais elf.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
elfe elfes
\ɛlf\

elfe \ɛlf\ masculin et féminin identiques

  1. (Mythologie) Génie de l’air, dans la mythologie scandinave.
    • N’avez-vous pas erré sur les bruyères
      Reine, au milieu des elfes printanières ?
      (Albert Glatigny, Poésies, Les vignes folles, Distiques galants ; Alphonse Lemerre éditeur, Paris, 1870, page 23)
    • La charmeuse que j’aime est-elle
      Une ondine des lacs du Nord
      Aux amours humaines rebelle ?
      Une elfe aux blonds cheveux tressés
      Avec des nénuphars glacés ?
      (André Theuriet, Poésies, Le bleu et le noir, L’amour aux bois, Une ondine ; Alphonse Lemerre éditeur, Paris, 1881, page 180)
  2. (Fantastique) Créature féerique ressemblant à un être humain mince souvent représenté avec des oreilles pointues.
    • Ce sont les Elfes qui ont commencé, naturellement, en éveillant les arbres, en leur enseignant à parler et en apprenant les propos d’arbres. Ils voulaient toujours parler à tout, les anciens Elfes. Mais alors vinrent les Grandes Ténèbres, et ils partirent au-delà de la Mer ou s’enfuirent dans des vallées lointaines, où ils se cachèrent, et firent des chansons sur des jours qui ne reviendraient jamais. (J.R.R. Tolkien, traduit de l’anglais par F. Ledoux, Le Seigneur des Anneaux, Livre III Les Deux Tours, folio junior, p.110)
  3. (Figuré) Jeune fille.
    • Déjà à l’époque où, jeunes garçons de quatorze ans, nous nous promenions deux par deux, à travers la ville, dans nos uniformes serrés de cadets, nous avions, en voyant des adolescents de notre âge flirter ou bavarder avec des jeunes filles, ressenti avec nostalgie ce dont nous privait notre encasernement, à savoir le commerce libre et sans contrainte avec ces elfes en robes courtes qui passaient à côté de nous en trottinant d’un air indifférent. (Stefan Zweig, trad. Alzir Hella (2002), La pitié dangereuse, Grasset, Paris, 1939, page 57)

Dérivés[modifier]

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • elfe sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]