ensuivre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin vulgaire insequere « venir immédiatement après, suivre », avec une évolution parallèle à sequeresuivre [1]. Cependant, l’usage a tendance à réanalyser le verbe en en + suivre, ce qui fait qu’on trouve couramment il s’en est suivi aux temps composés là où on aurait théoriquement il s’est ensuivi ; ce qui fait aussi qu’on trouve rarement s’ensuivre de quelque chose, le complément introduit par de étant ressenti comme redondant avec en.

Verbe [modifier]

ensuivre \ɑ̃.sɥivʁ\ 3e groupe (conjugaison) (pronominal : s’ensuivre)

  1. (Transitif) (Vieilli) Suivre.
    • L’héritier va pleurant le mort,
      Pour la vieille coutume ensuivre ;
      Mais si le mort retournait vivre,
      L’héritier pleurerait plus fort.

      — (Claude Mermet, Épitaphe d’un riche décédé, dans les Annales poétiques ou Almanach des muses, Paris, Delalain libraire, 1779, page 20)
  2. (Pronominal) (Impersonnel) Suivre ; venir à la suite de.
    • Le premier chapitre et tout ce qui s’ensuit.
    • Tout ce qui peut s’ensuivre.
  3. (Pronominal) (Impersonnel) (Par extension) Procéder de ; être la conséquence de.
    • Ce relaps ayant été aperçu par ses coreligionnaires dans la procession de la Fête-Dieu, fut pris à partie par eux. Il s’ensuivit une violente bagarre. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • (Impersonnel)Les yeux étant latéraux, les deux champs visuels ne se superposent pas, d’où s’ensuit que le crapaud ne devrait guère avoir le sentiment du relief. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]