erba

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : èrba

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin herba.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

erba féminin

  1. Herbe.
    • Anc no gardei sazo ni mes
      Ni can flors par ni can s’escon
      Ni l’erba nais delonc la fon,
      Mas en cal c’oras m’avengues
      D’amor us rics esjauzimens,
      Tan me fo bels comensamens
      Qu’eu cre c’aquel tems senhorei
      (Bernart de Ventadour, Anc no gardei sazo ni mes)

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838-1844

Italien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin herba.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
erba
/Prononciation ?/
erbe
/Prononciation ?/

erba /ˈɛr.ba/ féminin

  1. Herbe.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin herba.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

erba /erbo/ féminin

  1. (limousin) Herbe.

Variantes dialectales[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Romanche[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin herba.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

erba /Prononciation ?/ féminin

  1. Herbe.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Forme et orthographe du dialecte vallader.

Variantes dialectales[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Oscar Peer, Dicziunari rumantsch ladin-tudais-ch, Coire, Lia Rumantscha, 1962.