exiler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De exil, avec la désinence -er des verbes du premier groupe.

Verbe [modifier le wikicode]

exiler \ɛɡ.zi.le\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’exiler)

  1. Envoyer en exil.
    • On l’exila du pays.
    • Ils furent tous exilés.
  2. Reléguer.
    • Le prince l’exila dans une ville éloignée.
  3. (Désuet) Interdire à quelqu’un de se présenter devant soi.
    • Exiler quelqu’un de sa présence
  4. Quitter délibérément son pays.
    • L’arrivée du steamer est une fête pour les marchands danois exilés dans cette localité, qu'aucun fil télégraphique ne relie au reste du monde ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.34)
  5. (Pronominal) S’éloigner, se retirer ; partir en exil.
    • Saint Louis, […] défendit aux gens du faubourg de Graveillant de rebâtir leurs maisons et fit évacuer le faubourg de la Trivalle. Ces malheureux durent s’exiler. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Il s’est exilé de la ville.
    • Il s’est exilé à la campagne.
    • Il s’exile du monde.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

exiler \Prononciation ?\ (pluriel : exilers)

  1. Exileur.