fermentation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin fermentatio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fermentation fermentations
\fɛʁ.mɑ̃.ta.sjɔ̃\

fermentation \fɛʁ.mɑ̃.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. (Didactique) Ensemble de phénomènes de décomposition résultant de l’action des ferments sur certaines matières organiques. Plusieurs de ces fermentations sont désignées par le nom du principal produit qu’elles permettent d’obtenir.
    • L’égrappage donne un vin moins spiritueux, et en général plus difficile à garder. La fermentation a plus de force et de régularité quand on n'a pas égrappé : la grappe devient donc un ferment utile. — (Charles-Louis Cadet de Gassicourt, Dictionnaire de Chimie, vol.4, p.57, 1803)
    • Cette liqueur fermentée dont la connaissance est très-ancienne, résulte de la fermentation de l'orge ou de toute autre graines céréales. — (Jean-Louis Lassaigne, Abrégé élémentaire de chimie).
    • Le liquide qui s'écoule est recueilli dans des tonneaux, qu'on place dans les celliers où doit s'opérer la fermentation. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.138)
    • Les disaccharides sont invertis par les ferments invertissants, les monoses résultants subissent alors la fermentation alcoolique. — (Récents progrès dans la chimie des sucres, dans Le Moniteur scientifique du docteur Quesneville: journal des sciences pures et appliquées, 1911, vol.74-75, p.224)
    • Les hydrocarbures imprègnent les sables généralement disposés en lentilles, les argiles et les marnes jouent le rôle d’isolants enfermant les masses à l'intérieur desquelles s'est effectuée la fermentation du sapropel. — (Pierre George, Production et consommation du pétrole dans le monde, Centre de documentation universitaire, 1953, p. 6)
    • Lorsque l’on ouvre une cabosse, les fèves qui s’y trouvent sont blanches et n’ont pas du tout le goût de chocolat. Ce sont les étapes de fermentation puis de torréfaction, comme pour le café, qui lui donneront ses arômes et sa couleur.— (Stéphanie Maccioni, Pâques : enfin la vérité sur le chocolat ! , France 3 Hauts-de-France (http:/ /france3-regions.francetvinfo.fr), le 3 avril 2017)
  2. (Figuré) Chaleur et agitation des esprits.
    • Gobenheim vint faire le whist et comprima par sa présence tous les sentiments en fermentation. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • C’est votre affaire d’empêcher que Mme de Volanges ne s’effarouche de la petite fermentation de sentiment que notre jeune homme a mise dans sa lettre — (Pierre Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses, Lettre 66)
    • Nous laissons beaucoup trop les Alsaciens « cuire dans leur jus », nous les abandonnons trop à l'horizon confiné de ce couloir d'entre Vosges et Rhin où la fermentation d'un particularisme fanatique finit par exhaler une agressive odeur de renfermé. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus fermentation figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : bière (boisson), vin.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

fermentation (singulier)

  1. Fermentation.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]