furca

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Origine incertaine :
De la famille [1] de forceps, forfex ; apparenté à φάρος, pháros en grec ancien ou de fero (« porter ») avec le sens de « soutien », sensible dans furcillo.
Apparenté [2] à quercus (« chêne ») via une variante dialectale italique ou gauloise, du sens de « bois solide » vient celui de « étai » → voir fir en anglais, peut-être à prendre au sens étymologique de « chênaie » dans le toponyme Furcae Caudinae (les Fourches Caudines, près de Caudium) ; le sens de « fourche » (→ voir bidens et tridens) pourrait être une ancienne association avec la foudre qui frappe le chêne → voir Perun en tchèque.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif furcă furcae
Vocatif furcă furcae
Accusatif furcăm furcās
Génitif furcae furcārŭm
Datif furcae furcīs
Ablatif furcā furcīs

furca féminin

  1. Fourche, bois fourchu, fourchon, poteau, support, étançon, étai.
    • Tum primum circo qui nunc maximus dicitur designatus locus est. Loca divisa patribus equitibusque ubi spectacula sibi quisque facerent; fori appellati; spectavere furcis duodenos ab terra spectacula alta sustinentibus pedes. — (Pline, Ab Urbe Condita, I, 35)
      Ce fut alors qu'il traça l'enceinte, appelée aujourd'hui le grand Cirque. Il destina des places particulières aux sénateurs et aux chevaliers, et chacun d'eux y fit construire des loges, soutenues sur des échafauds de douze pieds de hauteur, et qu'on nomma Fori.
  2. Fourche patibulaire, gibet, potence.
    • To. Satis sumpsimus jam supplici.
      Do. Fateor, manus vobis do.
      To. Post dabis sub furcis. — (Plaute. Pers. 5, 2, 71)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]