gnon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de oignon.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
gnon gnons
\ɲɔ̃\

gnon \ɲɔ̃\ masculin

  1. (Familier) Coup de poing, tape, claque, gifle… porté à quelqu’un.
    • Je cours donc aux femmes pour les séparer. Et j'en reçois des gnons, des coups d'ongles et des coups de dents. Cristi, quelles rosses ! — (Guy de Maupassant, Le Trou, dans Le Horla: et autres nouvelles,)
  2. (Familier) Bleu, bosse ou autre blessure légère résultant de ce coup, que celui-ci ait été porté de façon volontaire ou accidentelle.
    • Coquard, œil au beurre noir ou gnon, Box espérait en tout cas que son orbite n'était pas fracturée. — (Carl Nixon, Sous la terre des Maoris, traduit de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par Benoîte Dauvergne, éd. L'aube noire, 2017)
  3. (Familier) Cicatrice ou marque laissée après la guérison de cette blessure, le plus souvent au visage ou une partie visible du corps.
    • Depuis cet accident l’année dernière, il me reste encore quelques gnons sur les arcades sourcilières.
    • Avec tous les gadins que je me suis pris en course, pas étonnant de voir autant de gnons aux genoux.
  4. (Familier) Trace, éraflure, éclat, bosse ou toute autre altération laissée sur un objet heurté par inadvertance ou abimé volontairement.
    • Les portières de ma voiture n’arrêtent pas de se prendre des gnons sur les parkings.
  5. Rouleau de toile qui sert à graisser la billig (ou crêpière).

Synonymes[modifier]

→ voir gifle (1)


Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Références[modifier]

  • Dictionnaire de synonymes, Mediadico