gogol

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) De l’anglais googol, terme introduit en 1938 par le mathématicien américain Edward Kasner dans son livre Mathematics and the Imagination, et qui aurait été inventé par son neveu de 9 ans Milton Sirotta.
(Nom 2) Déformation de mongol, par apocope de mongolien.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gogol gogols
\ɡɔ.ɡɔl\

gogol \ɡɔ.ɡɔl\ masculin

  1. (Mathématiques) 10100, soit nombre entier dont la représentation décimale s’écrit avec le chiffre 1 suivi de 100 zéros.
    • Un gogol, équivaut à 10100, soit 10 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gogol gogols
\ɡɔ.ɡɔl\

gogol \ɡɔ.ɡɔl\ masculin (pour une femme, on dit : gogole)

  1. (Péjoratif) (Injurieux) Sot ; demeuré ; imbécile.
    • Le plus gogol des gogols trouve alors, avec intelligence, la bonne parade :
      — « M’sieur l'inspecteur, vous faisez le conseil avec nous ? »
      Monsieur l'Inspecteur n'a plus qu'à s'incliner devant cette démonstration de démocratie.
      — (Claude Pujade-Renaud, L'école dans la littérature, Éditions Sociales Françaises, 1986, page 33)
    • Et Olympe s'est retrouvée, avec les gogols, en classe de perfectionnement, puisqu'il s'agit du terme exact. Perfectionnement de quoi ? Nul ne sait. De la relégation, sans doute. Et du mépris dissimulé. — (Lydie Salvayre, Les Belles âmes, Éditions du Seuil, 2010)
    • Un ton trop enfantin ou le fait d'insister sur une consigne fait réagir aussi certains jeunes : « ça va, me parle pas comme à un gogol [...] Non mais c'est bon j'ai compris je suis pas débile » (Johan, 15 ans). — (Hugo Dupont, Ni fou, ni gogol, Presses universitaires de Grenoble, 2016)
    • Je pense que le mot que j’ai entendu le plus jusqu’à mes quatorze ans est « gogol ». J’ai dû entendre dix mille fois les gens m’appeler gogol. — (Olivier Liron, Einstein, le sexe et moi, Alma, 2018, page 63)

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • gogol sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • Un de ces gogols.

Kotava[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Racine inventée arbitrairement[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

gogol \gɔˈgɔl\ ou \goˈgol\ ou \goˈgɔl\ ou \gɔˈgol\

  1. Privilège.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • « gogol », dans Kotapedia
  1. Selon l'argumentaire développé par l'initiateur du kotava, cette langue ne tire pas des autres langues son vocabulaire.