neveu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français neveu, cas régime issu du latin nepōtem, accusatif de nepōs « petit-fils » et en bas latin « neveu ».
(c. 1100) nevold, nevuld (Chanson de Roland).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
neveu neveux
\nə.vø\

neveu \nə.vø\ masculin (pour une femme on dit : nièce)

  1. (Désuet) ou (Littéraire)
    1. Petit-fils.
    2. (Par extension) Descendant.
      • Nos neveux, nos derniers neveux, nos arrière-neveux.
      • Et j'espère que nos neveux me sauront gré, non seulement des choses que j'ai ici expliquées, mais aussi de celles que j'ai omises volontairement, afin de leur laisser le plaisir de les inventer.— (René Descartes, La géométrie, 1637)
    3. (Par analogie) Héritier d’une tradition spirituelle, littéraire, artistique.
      • Vous m’avez comblé d’honneur en m’appelant à vous ; mais la gloire n’est un bien qu’autant qu’on en est digne, et je ne me persuade pas que quelques essais écrits sans art et sans autre ornement que celui de la nature soient des titres suffisants pour oser prendre place parmi les maîtres de l’art, parmi les hommes éminents qui représentent ici la splendeur littéraire de la France, et dont les noms, célébrés aujourd’hui par la voix des nations, retentiront encore avec éclat dans la bouche de nos derniers neveux. — (Georges Louis Leclerc Buffon, Traité du style).
  2. (Courant) Fils du frère ou de la sœur.
    • Peut-être donnerait-elle au Maître un garçon. Eh bien ! tant mieux ! la fortune, du moins, n’irait pas aux neveux et aux cousins du Cheikh qui la convoitaient déjà. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Mon nom est Bond. James Bond junior. Je suis le neveu du plus célèbre agent secret du monde. Vous savez. 007. — (James Bond Junior, 1991)
  3. (Par extension) Fils du cousin ou de la cousine.
  4. Époux de la nièce.

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin nĕpōtem, accusatif de nĕpos (« petit-fils », et en bas latin « neveu »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet niés neveu
Cas régime neveu neveus

neveu \Prononciation ?\ masculin

  1. Neveu.
  2. Petit-fils.
    • Li segont Henri que io di
      Fu nies al premerain Henri
      — (Wace, le Roman de Rou, édition de Andresen, page 483.)
      Le second Henri dont je parle
      Fut le petit fils au premier Henri (Note : Henri II d’Angleterre fut le petit-fils de Henri Ier d’Angleterre.)