américain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Américain

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1556) Dérivé du latin géographique America (« Amérique ») avec le suffixe -ain.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin américain
\a.me.ʁi.kɛ̃\
américains
\a.me.ʁi.kɛ̃\
Féminin américaine
\a.me.ʁi.kɛn\
américaines
\a.me.ʁi.kɛn\

américain \a.me.ʁi.kɛ̃\

  1. (Géographie) Relatif à l’Amérique.
    • Le vol était monotone. Nous filions vers la terre américaine, ce n’était pas douteux, et nous attendions que les kilomètres s’ajoutent aux kilomètres. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Des plantes américaines ont fait le voyage à travers l’Atlantique […] et sont venues s’installer sur la côte basque : une Graminée Stenotaphrum s’y est même développée fort abondamment et est un élément essentiel de la végétation des environs de Bayonne et de Biarritz. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 97)
  2. (En particulier) (Viticulture) Qualifie les cépages des vignes issues de l’Amérique du Nord et que l’on utilise comme porte-greffes pour lutter contre le phylloxéra.
    • […] mais actuellement que les porte-greffes américains se sont adaptés au sol, la végétation des rangs greffés est supérieure à celle des rang de vignes franches de pied. — (M. A. Bouchard, Une Mission viticole, Imprimerie Lachèse & Dolbeau, Angers, 1891, p. 30)
  3. (Géographie) Relatif aux États-Unis d’Amérique.
    • Le mépris si profond que le Grec avait pour le Barbare, le Yankee l’a pour le travailleur étranger qui ne fait point d’effort pour devenir vraiment américain. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. VII, La Morale des producteurs, 1908, p. 337)
    • Chaque semaine, des paquebots arrivaient de New-York et débarquaient des touristes américains qui venaient se reposer de leurs affaires, à l’abri des lois de la prohibition. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • La supériorité militaire écrasante de l’hyperpuissance américaine lui permet certes d’organiser ses expéditions sans l’aide de personne. Mais ces opérations punitives ne peuvent fonder un nouvel ordre du monde. — (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
    • À l’époque, la doctrine utilitariste connut auprès des élites américaines un succès certain, ainsi que « la certitude qu’on n’a rien sans rien et donc, réciproquement, celle qu’on n’a que ce qu’on mérite ». — (Jacques Dubois, Le Symbolique et le social : la réception internationale de la pensée de Pierre Bourdieu, Université de Liège, 2005, p. 285)
  4. (Vieilli) Relatifs aux amérindiens.
    • […] et je reste convaincu, avec la grande majorité des américanistes, que la masse principale de la population américaine vient d’Asie et que ce sont ces émigrants qui ont imposé à l’ensemble les traits caractéristiques de la race rouge. — (René Thévenin et Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 16)

Diminutifs[modifier]

Synonymes[modifier]

Relatif aux États-Unis d’Amérique :

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 1 [modifier]

Invariable
américain
\a.me.ʁi.kɛ̃\

américain \a.me.ʁi.kɛ̃\ masculin

  1. (Linguistique) Anglais parlé aux États-Unis d’Amérique.
    • Puis elle me dit avec le sourire : C’est de l’américain. Ce n’est pas de l’anglais. — (Driss Chraïbi, Le Monde à côté, 2003)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
américain américains
\a.me.ʁi.kɛ̃\

américain \a.me.ʁi.kɛ̃\ masculin

  1. (Belgique) (Par ellipse) Filet américain, steak tartare.
  2. (Cuisine) Sorte de sandwich avec viande cuite à la friture accompagnée de frites et sauce, servies dans une demi baguette. Synonyme de mitraillette.

Anagrammes[modifier]