américain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Américain

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1556) Dérivé du latin géographique America (« Amérique ») avec le suffixe -ain.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin américain
\a.me.ʁi.kɛ̃\
américains
\a.me.ʁi.kɛ̃\
Féminin américaine
\a.me.ʁi.kɛn\
américaines
\a.me.ʁi.kɛn\

américain \a.me.ʁi.kɛ̃\

  1. (Géographie) Relatif à l’Amérique.
    • Le vol était monotone. Nous filions vers la terre américaine, ce n’était pas douteux, et nous attendions que les kilomètres s’ajoutent aux kilomètres. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Des plantes américaines ont fait le voyage à travers l’Atlantique […] et sont venues s’installer sur la côte basque : une Graminée Stenotaphrum s’y est même développée fort abondamment et est un élément essentiel de la végétation des environs de Bayonne et de Biarritz. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 97)
  2. (En particulier) (Viticulture) Qualifie les cépages des vignes issues de l’Amérique du Nord et que l’on utilise comme porte-greffes pour lutter contre le phylloxéra.
    • […] mais actuellement que les porte-greffes américains se sont adaptés au sol, la végétation des rangs greffés est supérieure à celle des rang de vignes franches de pied. (M. A. Bouchard, Une Mission viticole, Imprimerie Lachèse & Dolbeau, Angers, 1891, p. 30)
  3. (Géographie) Relatif aux États-Unis d’Amérique.
    • Le mépris si profond que le Grec avait pour le Barbare, le Yankee l’a pour le travailleur étranger qui ne fait point d’effort pour devenir vraiment américain. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. VII, La Morale des producteurs, 1908, p. 337)
    • Chaque semaine, des paquebots arrivaient de New-York et débarquaient des touristes américains qui venaient se reposer de leurs affaires, à l’abri des lois de la prohibition. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • La supériorité militaire écrasante de l’hyperpuissance américaine lui permet certes d’organiser ses expéditions sans l’aide de personne. Mais ces opérations punitives ne peuvent fonder un nouvel ordre du monde. (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
    • À l’époque, la doctrine utilitariste connut auprès des élites américaines un succès certain, ainsi que « la certitude qu’on n’a rien sans rien et donc, réciproquement, celle qu’on n’a que ce qu’on mérite ». (Jacques Dubois, Le Symbolique et le social : la réception internationale de la pensée de Pierre Bourdieu, Université de Liège, 2005, p. 285)
  4. (Vieilli) Relatifs aux amérindiens.
    • […] et je reste convaincu, avec la grande majorité des américanistes, que la masse principale de la population américaine vient d’Asie et que ce sont ces émigrants qui ont imposé à l’ensemble les traits caractéristiques de la race rouge. (René Thévenin et Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 16)

Diminutifs[modifier]

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 1 [modifier]

Invariable
américain
\a.me.ʁi.kɛ̃\

américain \a.me.ʁi.kɛ̃\ masculin

  1. (Linguistique) Anglais parlé aux États-Unis d’Amérique.
    • Puis elle me dit avec le sourire : C’est de l’américain. Ce n’est pas de l’anglais. (Driss Chraïbi, Le Monde à côté, 2003)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
américain américains
\a.me.ʁi.kɛ̃\

américain \a.me.ʁi.kɛ̃\ masculin

  1. (Belgique) (Par ellipse) Filet américain, steak tartare.
  2. (Cuisine) Sorte de sandwich avec viande cuite à la friture accompagnée de frites et sauce, servies dans une demi baguette. Synonyme de mitraillette.

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]