Américain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : américain

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De Amérique → voir américain.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin Américain
\a.me.ʁi.kɛ̃\
Américains
\a.me.ʁi.kɛ̃\
Féminin Américaine
\a.me.ʁi.kɛn\
Américaines
\a.me.ʁi.kɛn\

Américain \a.me.ʁi.kɛ̃\ masculin (équivalent féminin : Américaine)

  1. (Géographie) (Histoire) Habitant d'Amérique.
    • Il n’y a pas jusqu’à Fernand Cortez qui, dans la conquête du Mexique, n’ait été favorisé par les guerres civiles des Américains. (Frédéric II de Prusse & Voltaire, L’Anti-Machiavel, 1740, édition de 1947)
  2. (Géographie) (Populaire) Habitant des États-Unis d’Amérique.
    • Bien qu’il n’ait pas de boucles aux oreilles ni d’anneau au nez, je ne serais pas surpris que ce fût un Américain, — je dirai plus, un Yankee. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap. 2)
    • La généralité des Américains s’imaginaient la guerre d’après les campagnes limitées, avantageuses et pittoresques, qui avaient eu lieu autrefois. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 211 de l’éd. de 1921)
    • Là les Américains vivent strictement entre eux avec leurs club houses, leurs restaurants automatiques, leur ice cream soda fountains, leurs coopératives, leurs nombreuses églises qui n’ont pas l’apparence d’églises, et leurs non moins nombreuses loges maçonniques. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Mais il est impossible de décrire les Américains de 1933 et l’espoir anxieux avec lequel ils ont attendu les actes d’un nouveau chef, si l’on ne rappelle d’abord l’étendue de la catastrophe. (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
    • Il est plus Américain que nature, lunettes fumées, Adidas flambant neufs, anglais nasillard à souhait. (Louis Jolicoeur, Poste restante, Québec, L'instant même, 2015, p. 127.)
  3. (Plus rare) Amérindien.
    • D’autres auteurs ont été plus loin dans le domaine des suppositions. C’est des confins de l’Europe que ceux ci font venir les Américains, qui auraient alors emprunté pour chemin un immense continent aujourd’hui disparu : l’Atlantide. (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 15)
Note[modifier]
Le terme Étasunien, Étatsunien, ou États-Unien est parfois utilisé lorsque l’on souhaite désigner des personnes vivant uniquement aux États-Unis d’Amérique.
Ce mot est un gentilé : il désigne les habitants d’un lieu, les personnes qui en sont originaires ou qui le représentent (par exemple, les membres d’une équipe sportive).

Synonymes[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Voir aussi[modifier]

Anagrammes[modifier]