harnacher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De harnais.[1]. Le verbe harnescier (« mettre le harnais à un cheval ») étant attesté au XIIIe siècle.

Verbe[modifier]

harnacher (h aspiré) \aʁ.na.ʃe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Mettre le harnais ou les harnais à un cheval de trait.
    • Harnacher les chevaux. - Un cheval bien harnaché. - Une mule richement harnachée.
  2. (Par extension) Mettre le harnachement aux chevaux de course ou d’apparat.
    • À quelques pas de lui, son cheval broutait la glandée. Comme son maître, il était harnaché de la façon la plus fantastique, tacheté et rayé de vermillon, […]. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Derrière eux vient une litière fermée recouverte de maroquin et pourvue, devant et derrière, de brancards entre lesquels marchent des mules richement harnachées. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 118)
  3. (Figuré) (Familier) Vêtir d’une manière ridicule.
    • Une personne mal harnachée.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

  1. « harnacher », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage