harnacher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De harnais.[1]. Le verbe harnescier (« mettre le harnais à un cheval ») étant attesté au XIIIe siècle.

Verbe [modifier]

harnacher (h aspiré) \aʁ.na.ʃe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Mettre le harnais ou les harnais à un cheval de trait.
    • Harnacher les chevaux. - Un cheval bien harnaché. - Une mule richement harnachée.
  2. (Par extension) Mettre le harnachement aux chevaux de course ou d’apparat.
    • À quelques pas de lui, son cheval broutait la glandée. Comme son maître, il était harnaché de la façon la plus fantastique, tacheté et rayé de vermillon, […]. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Derrière eux vient une litière fermée recouverte de maroquin et pourvue, devant et derrière, de brancards entre lesquels marchent des mules richement harnachées. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 118)
  3. (Figuré) (Familier) Vêtir, vêtir d’une manière ridicule.
    • Une personne mal harnachée.
    • Avant la guerre il allait spécial à Nancy chez un tailleur se faire harnacher à sa convenance. — (Alphonse Boudard, Bleubite, La Table ronde, Paris, 1975)

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]