hubris

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XXIe siècle) Du grec ancien ὕϐρις, húbris (« excès, démesure, orgueil »).
Note : Du grec ancien ὕβρις, húbris (« excès, démesure, orgueil »). Dans le grec ancien imprimé en France, on utilise le caractère ϐ ailleurs qu’à l’initiale de mot, au lieu et place du caractère β utilisé en toute position dans le grec imprimé ailleurs.

Nom commun [modifier]

Singulier et pluriel
hubris
\y.bʁis\

hubris \y.bʁis\ féminin

  1. Variante de hybris. Chez les Grecs anciens, démesure, orgueil inacceptable de la part d’un mortel. Toute prétention à une supériorité insolente parmi les hommes doit donc entraîner une punition cruelle de la part des dieux immortels.
    • L'hubris est le thème principal de la tragédie.
  2. (Par extension) Confiance excessive en soi, qui peut conduire à des erreurs fatales.
    • La première année que j’ai voté, en 1956, le Parti communiste faisait 26 % des voix. C’était une alternative possible. À partir de 1980, la menace soviétique devenant de moins en moins crédible, le capitalisme s’est senti libéré de toute menace, d’où ce passage à l’hubris, à la démesure. L’islam, aujourd’hui, ne met pas en cause le destin capitaliste. C’est un adversaire moins menaçant. Mais on fait mine de le craindre pour se souder contre quelque chose. — (Emmanuel Terray, « Emmanuel Terray : être de droite, c’est avoir peur » sur www.rue89.com, le 31 mars 2012)

Traductions[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du grec ancien ὕβρις, húbris (« excès »).

Nom commun [modifier]

hubris \ˈhjuː.bɹɪs\ singulier et pluriel identiques

  1. (Grèce antique) Hybris, orgueil, outrage; agression, démesure, insolence, transgression rêvée de la condition mortelle, punie de façon éclatante par les dieux.
  2. (En particulier) Voie de fait, brutalité, violence, outrage.
    • In Athens there was a law against hubris, which protected even slaves from its sting. The Athenians, moreover, regarded hubris as an offense against the community, not just the victim; and, consequently, any free adult male, not just the victim was entitled to prosecute an alledged offender. — (David Keyt, Aristotles Politics Books V and VI, Oxford University Press, 1999)
      À Athènes, il y avait contre l’hubris une loi qui protégeait même les esclaves. Les Athéniens considéraient l’hubris non seulement comme une offense privée envers la victime, mais aussi comme une atteinte à la collectivité. Ce qui fait que tout adulte de condition libre, et pas uniquement la victime, avait la possibilité de poursuivre l'auteur de la violence.
  3. (Par extension) Arrogance, orgueil, présomption.
    • We have also fallen victim to a kind of technological hubris, which tempts us to believe that our new powers may be illimited. — (Al Gore, Earth in the Balance, 2007)
      Nous sommes aussi victimes de l’arrogance technologique, qui voulait nous faire oublier que nos nouveaux pouvoirs sont limités.

Variantes orthographiques[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • hubris sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier]

  • Ilias Arnaoutoglou, Ancient Greek Laws: A Sourcebook, Routledge, 1998
  • Christopher Carey, Trials from Classical Athens, Routledge, 1997