imprimatur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin imprimatur (« qu'il soit imprimé ») → voir déléatur, exequatur et admittatur.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
imprimatur imprimaturs
\ɛ̃.pʁi.ma.tyʁ\

imprimatur \ɛ̃.pʁi.ma.tyʁ\ masculin

  1. Autorisation donnée par un évêque, un recteur d’université d’imprimer un ouvrage.
    • L’imprimatur d’un catéchisme.
    • Cette thèse a obtenu l’imprimatur.
  2. (Figuré)
    • Elle se bâtit pour cela son propre microcosme, espace ouvert aux vérités les plus secrètes, sur la toile d’internet, loin des ciseaux d’Anastasie, des monitions du PAF, du corps des médiacrates qui distribuent l’imprimatur. (Frédéric Mathieu, D'un plateau l'autre : Le journalisme à la sentine, à compte d’auteur, 2011, p.111)

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]


Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
imprimatur
\Prononciation ?\
imprimaturs
\Prononciation ?\

neophyte

  1. (Religion) Imprimatur.
  2. (Par extension) Toute marque de approbation officielle.

Prononciation[modifier]


Voir aussi[modifier]


Latin[modifier]

Forme de verbe [modifier]

imprimatur \Prononciation ?\

  1. Troisième personne du singulier du subjonctif présent passif de imprimo.