incassable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) Adjectif dérivé de cassable avec le préfixe in-.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
incassable incassables
\ɛ̃.ka.sabl\
Un parebrise incassable après un test de collision frontale.

incassable \ɛ̃.ka.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut être cassé ou qui ne l’est que difficilement.
    • L’Artiste a aussi inventé une calèche de campagne, à laquelle il joindra l’essieu incassable, qu’on ne graisse qu’une fois le mois. — (François Lacombe, Observations sur Londres et ses environs, avec un Précis de la constitution d'Angleterre et de sa décadence, Société typographique, Londres, 1784, page 219)
    • Mais voici une première difficulté, que ne manquera pas de relever notre assureur : aussi près d’une cour de récréation, il fallait des vitres incassables. — (Michel Puech, Kant et la causalité. Étude sur la formation du système critique, Paris, Vrin, 1990, page 22)
    • Ils se représentaient les atomes comme de petites billes incassables d’où leur nom « atome » qui veut justement dire en grec « incassable ». — (Hubert Reeves, L’Univers expliqué à mes petits-enfants, éditions du Seuil, 2011)
  2. (Droit) Se dit d’un jugement qui ne peut pas faire l’objet d’un recours en cassation.
    • On n’a eu aucun égard aux Requêtes en cassation présentées contre le Jugement du Conseil de guerre aux Invalides, dans lequel on établissait une miltitude de vices de forme, par la raison qu’un Jugement de Conseil de guerre est incassable. — (L'Observateur anglois ou Correspondance secrète entre Milord All'eye et Milord Alle'ar, chez John Adamson, Londres, 1778, page 181)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]