insensiblement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de insensible, avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier le wikicode]

insensiblement \ɛ̃.sɑ̃.si.blǝ.mɑ̃\

  1. D’une manière peu sensible, peu perceptible, peu à peu.
    • Il voyait bien qu'il devenait peu à peu, insensiblement, enclin à une moindre activité, mais il s'abandonnait voluptueusement... — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • La région que nous parcourons est une vaste plaine monotone, sans arbres et presque sans reliefs, qui s'élève insensiblement à fur et à mesure que nous avançons. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 36)
    • Il ne parvenait pas à s’imaginer qu’il avançât, tant le ballon voguait insensiblement dans le vent. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 88 de l’éd. de 1921)
    • Jeannin était joueur et même tricheur, entraîné à cela par un autre ; et insensiblement ils se mirent à tenir tripot, entendez qu'ils attiraient des inconnus à la table de nuit ; on passait du tarot au baccara pendant que nous dormions, et les étrangers étaient plumés. — (Alain, Souvenirs de guerre, p.79, Hartmann, 1937)
    • Dépouille entièrement tes mauvaises coutumes ; Leur appas dangereux, chaque fois qu’il surprend, Forme insensiblement un obstacle plus grand. — (Pierre Corneille, Imit. I, 11.)
    • Cette conversation nous est si naturelle que nous y tombons insensiblement. — (Marquise de Sévigné, 43.)
    • Elle y [dans la lecture de l’histoire] perdait insensiblement le goût des romans et de leurs fades héros. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Duch. d’Orl.)
    • La douceur de sa voix, son enfance, sa grâce Font insensiblement à mon inimitié Succéder […] je serais sensible à la pitié ? (Jean Racine, Athal. II, 7.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]