sensiblement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de sensible, avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier]

Invariable
sensiblement
\sɑ̃.si.blǝ.mɑ̃\

sensiblement \sɑ̃.si.blǝ.mɑ̃\

  1. D’une manière sensible, perceptible ou appréciable.
    • Les babys conservent le Coran, mais en l’altérant sensiblement sur plusieurs points; ainsi ils croient à la métempsycose, ils veulent l’émancipation de la femme, ils remplacent le théisme par un véritable panthéisme, […]. — (J. Chantrel, Statistique religieuse dans le monde, dans Le Catholique du 7 aout 1869, p.94)
    • Les marnes bleues qui constituent le substratum des alluvions avec des faciès sensiblement identiques, d’Épineau-Ies-Voves à Appoigny, méritent de retenir l’attention au point de vue stratigraphique. — (Bulletin du Muséum national d'histoire naturelle, Imprimerie nationale, 1954, p.298)
    • L'installation de bord était sensiblement la même, avec cette différence, toutefois, que le poste émetteur et récepteur de T.S.F. […], avait été changé […]. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Songe avant-coureur d’aventure tragique ! Combien sensiblement cet accident s’explique ! (Jean de Rotrou, Vencesl. V, 2.)
    • Si les grandes [maladies] l’altèrent sensiblement [le sens], je ne doute point que les petites n'y fassent impression à leur proportion, (Blaise Pascal, Pens. III, 3, édit. HAVET.)
    • On voit fort sensiblement de dedans la lune notre terre tourner sur son centre, (Bernard le Bouyer de Fontenelle, Mond. 3e soir.)
  2. D’une manière qui affecte le cœur, touchante, émouvante.
    • Ô Dieu ! que ce discours sensiblement me blesse ! (Jean de Mairet, Mort d’Asdr. III, 1.)
    • Il saura, je le jure, Combien sensiblement me touche cette injure, (Jean de Rotrou, Antig. IV, 6.)
    • M. de Lamoignon ne fut pas si sensiblement touché des grâces qu’on fit à sa maison, que des secours qu’il obtint pour les hôpitaux, (Esprit Fléchier, Lamoign.)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]