lavette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1636) Mot dérivé de laver avec le suffixe -ette.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
lavette lavettes
\la.vɛt\

lavette \la.vɛt\ féminin

  1. Petit morceau de linge, torchon ou sorte de pinceau garni de gros fils dont on se sert pour laver la vaisselle.
    • Ce disant, il m’a tendu quatre doigts, mous comme une vieille lavette. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. XII, Série noire, Gallimard, 1956, p. 111)
  2. (Figuré) (Injurieux) Individu sans énergie, sans courage.
    • Ce garçon est une vraie lavette.
    • Au moins, vous avez de la trempe. Pas comme votre prédécesseur. Je ne l’ai jamais dit mais c’était une lavette. — (Raphaël Majan, Shopping sanglant : une contre-enquête du commissaire Liberty, POL éditeur, 2011)
  3. (Suisse) Gant de toilette.
    • Ah ces réveils, l’atroce migraine, la gueule pâteuse —j’avais presque toujours bu la veille— la chambre de bain inconnue aux odeurs fétides, la fausse familiarité de la lavette et de la brosse à dents de la dame, les quatre aspirines. — (J. Chessex, Carabas, Lausanne, 1971, p. 34)
  4. (Argot) Langue.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]