pinceau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin penicillum (« petite queue »), dérivé de penis (« queue ») et devenu *penicellum en latin populaire.
(Date à préciser) Le sens de « pied » est un probable dérivé de pince.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
pinceau pinceaux
\pɛ̃.so\
Quatre pinceaux. (1)

pinceau \pɛ̃.so\ masculin

  1. (Peinture) Instrument pour peindre, appliquer et étendre des couleurs, du vernis, etc., et qui consiste en un assemblage de poils attaché à l’extrémité d’une hampe, ou retenu au bout d’un tuyau de plume.
    • Donner le dernier coup de pinceau à un tableau, le terminer, l’achever entièrement.
    • Un régiment d’ouvriers et pas mal de jeunes apprentis colorent les images au pochoir. Armés d’un formidable pinceau, de forme spéciale, ils trempent d’un mouvement rythmé dans un pot de couleur pour le passer sur le patron. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
  2. Caractère de ce qui ressemble à un pinceau.
    • Des algues en pinceau.
  3. (Figuré) Art de peindre.
    • Il vivait de son pinceau.
  4. (Figuré) Manière de peindre.
    • L’aspect étrange que présentait cette réunion d’aventuriers aux traits sombres, […], offrait un tableau digne du crayon satirique de Callot, ou du pinceau de Salvator Rosa. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • L'Empereur vient d'accorder à l'église de Mézières sous Bellegarde, par l'entremise de Mgr le Grand Aumônier de sa Maison, un magnifique chemin de croix, dû au pinceau d'Alcan. — (Annales religieuses et littéraires de la ville et du diocèse d'Orléans, vol. 7, n° 14, du 6 avril 1867)
  5. (Physique) Faisceau de lumière.
    • Le pinceau d’un projecteur.
  6. (Familier) (Surtout au pluriel) Pied.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Références[modifier]