loueur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) De louer, faire des louanges.
(Nom commun 2) De louer, donner en location

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin loueur
\lwœʁ\

loueurs
\lwœʁ\
Féminin loueuse
\lwøz\
loueuses
\lwøz\

loueur \lwœʁ\ masculin

  1. Celui, celle qui donne des louanges. On utilise plutôt le mot louangeur.
  2. (Péjoratif) Flatteur qui loue à tout propos.
    • C’est un loueur perpétuel.
    • (Vieilli) Une loueuse à gages.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin loueur
\lwœʁ\

loueurs
\lwœʁ\
Féminin loueuse
\lwøz\
loueuses
\lwøz\

loueur \lwœʁ\ masculin

  1. Celui ou celle qui fait métier de donner quelque chose à louage ou à loyer.
    • Deux autres voyageurs se trouvant logés à la même enseigne que moi, nous allons trouver un loueur de voitures qui se charge de nous transporter à notre destination pour la somme de 13 pesetas; et, quelques minutes plus tard, nous sommes confortablement installés dans un léger véhicule attelé de deux bons chevaux qui ne tardent pas à rattraper et à dépasser le coche public. — (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol.16, pp. 1039)
    • […] et ils sont bien assez malins pour lui avoir demandé son numéro de livret de Caisse d’épargne avant. Loueur de voitures, c'est comme marchand de bêtes, c'est des métiers d’arcandier. — (Alain Aucouturier, Le Bon Dieu dans les orties, Éditions de Borée, 2003, page 117)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]