lunule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : lunulé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin lunula (« petite lune »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lunule lunules
\ly.nyl\
Lunule sur un pouce. (1)
Une lunule. (3)

lunule \ly.nyl\ féminin

  1. (Anatomie) Tache claire circulaire située sur la base de chaque ongle de l’être humain.
    • Alors souvent elle m’invitait à remédier à ma négligence, allait chercher sa trousse, en sortait les instruments idoines, me retournait les mains dans les siennes, et entreprenait de désendeuiller mes ongles et de repousser les peaux qui auraient pu offusquer l’éclat de mes lunules. — (Pierre-Olivier Walzer, Humanités provinciales, 2001, page 122)
  2. (Géométrie) Portion de surface en forme de croissant de lune.
    • Je lui fis un compte-rendu exact de ma mission, tandis que ses jolies dents ciselaient des lunules dans mon dernier toast. — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 72)
  3. (Entomologie) Papillon de nuit, de nom scientifique Phalera bucephala, synonyme de bucéphale.
  4. (Religion) Petite boîte pour ranger les hosties consacrées pour donner la communion à une personne incapable de se déplacer.
  5. (Automobile) Tableau de bord de la Citroën CX.
  6. (Alpinisme) Trou en forme de demi-cercle, naturel ou artificiel, servant de point d’ancrage.
  7. (Archéologie) Parure de cou en forme de croissant de lune formé par deux cercles concentriques, fréquente pendant la Protohistoire sur la façade atlantique et dans les Îles britanniques.
  8. (Antiquité) Disque en métal placé au dessus de la tête des statues pour les préserver des intempéries et des fientes d'oiseaux.
    • Mais si vous ne vous adjugez pas le prix, faites vous forger des lunules à porter comme en ont les statues. — (Aristophane, Les oiseaux, traduction de H.van Daele, Société d'Édition des Belles Lettres, Paris 1928)
  9. Forme évoquant celle d’une petite lune.
    • Le soir n’était encore qu’un peu de bleu très pâle dans l’est. Assez toutefois pour ternir les lunules et les grappes de petites lunes dont le feuillage des platanes de la rue La Fayette ocellait le trottoir près de la chaise d’osier du médecin inspecteur de la marine. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, pages 38-39)

Synonymes[modifier le wikicode]

Papillon

Sens religieux

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • lunule sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]