Aller au contenu

lyncher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1861), Attesté dès 1857 en traduction. Du verbe anglais to lynch, issu de The Lynch law (« la loi de Lynch »). Procédé de justice sommaire et sans jugement mis en place par William Lynch (1736-1796), esclavagiste et juge de l'État de Virginie.

Verbe [modifier le wikicode]

lyncher \lɛ̃.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Exécuter sans jugement (d’après ce que les Américains du Nord appellent la loi de Lynch, la loi du talion).
    • Il ne craignit pas de se lancer dans une critique si mordante et si spirituelle de l’esprit silencieux et sérieux du Yankee, qu’un étranger coupable des mêmes traits se fût fait lyncher. — (William Rey, L’Amérique protestante, page 46, 1857, Joël Cherbuliez)
    • Il vient d’empêcher "Angelface" de lyncher un berger… — (Morris [Maurice de Bevere], Lucky Luke contre Pat Poker, éditions Dupuis, 1970, page 28)
    • Quant à Melvil […] il n’avait plus d’autre projet que de se taper toutes les terrasses de café ou le parvis des arènes pour retrouver la tracteuse anti-corrida, si elle ne s’était pas encore fait lyncher par un troupeau d’aficionados chatouilleux. — (Cyril Morlet, Les Années zéro, chap. 6, IggyBook, 2020)
  2. Réaliser toute forme de violence par laquelle une foule, sous prétexte de rendre la justice sans procès, exécute une personne qu’elle considère « coupable ».

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Lynchage sur l’encyclopédie Wikipédia

Références[modifier le wikicode]