foule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : foulé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal de fouler ; pour un équivalent entre la similitude de sens entre « écraser » et « beaucoup de monde »→ voir presse.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
foule foules
\ful\
Une foule (8) d’Asiatiques.

foule \ful\ féminin

  1. (Technique) (Vieilli) Action de fouler les draps. On dit plutôt foulage de nos jours.
    • La foule des draps.
    1. (Chapelier) Opération par laquelle on foule les feutres dans une cuve pleine de liquide.
      • Ouvriers à la foule.
  2. (Par métonymie) Atelier de foulage.
    • Que tous les marchands bonnetiers qui ont des foules chez eux payeront par chaque foule cent sous par an. — (Sentence de 1737)
  3. (Textile) Dans un métier à tisser, espace entre les deux nappes de la chaîne, où l’on fait passer le fil de trame.
    • Un fil de trame qu’elle glisse dans la foule, cet espace entre les deux nappes verticales de la chaîne qui vont de l’avant à l’arrière de son métier à tisser. — (Jean-Marc Toussaint, Au fil du métier, Le Mag n° 32, 24 avril 2016)
    • En cas d’une disposition symétrique de la foule, la machine est réglée de façon que l’angle de la foule supérieure soit égal à celui de la foule inférieure. Elle est applicable pour l’insertion à jet de fluide, à lances et à navette. — (Sofien Benltoufa, Technologie de tissage : étude de la foule, benltoufa.6te.net)
  4. (Marine) Longue perche pour pousser la ralingue du vent afin d’ouvrir les voiles le plus possible.
  5. (Pêche) Sorte de pêche dans laquelle, foulant du pied le fond des rivières, ou de la mer, quand la marée est basse, on pique avec une sorte de fourche le poisson que l’on rencontre enfoui dans le sable ou la vase.
  6. (Figuré) (Vieilli) Ce qui foule les hommes : oppression, vexation.
    • Plusieurs charges que la nécessité a fait créer dans ces derniers temps à la grande foule des peuples. — (Vauban, Dîme, page 212)
  7. Presse qui résulte d’une grande multitude de gens.
    • Il vint ici chercher du soulagement et recevoir des propres mains de Dieu, qui aime le silence et qui habite la solitude, ce qui ne se trouve point dans les discours de la philosophie ni dans la foule du monde. — (Jean-Louis Guez de Balzac, lett. 15, liv. I)
  8. Multitude de personnes rapprochées les unes des autres.
    • Napoléon pénétrait merveilleusement la psychologie des foules françaises, mais il méconnut complètement parfois celle des foules de races différentes. — (Gustave Le Bon, Psychologie des foules, 1947)
    • À travers les vitres des brasseries et des cafés, on distinguait confusément, un peu partout, la foule des consommateurs gesticulant parmi la fumée des cigarettes. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • On arriva sur une petite place circulaire, où étaient dressées quelques boutiques, un bal, un manège. Il n’y avait pas grande foule, quelques badauds seulement circulaient. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
    • Même sous un ciel maussade, les visiteurs sont de retour le jeudi de l’Ascension pour les Grandes Eaux Musicales. Il y a foule, dès 10 heures 30 le matin, pour la première des trois mises en eau des jardins. — (Denis Lemarié, Chroniques de Versailles : Janvier à juillet 2005, Éditions Publibook, 2005, page 147)
  9. (En particulier) Le vulgaire, le commun des hommes, le grand nombre des personnes ou des choses ordinaires dans leur genre.
    • Il est très difficile de savoir dans quelle mesure les foules se sont émues des événements politiques de leur temps (bien entendu, je laisse de côté les mouvements proprement populaires). Les foules n’écrivent pas leurs mémoires et ceux qui rédigent les leurs ne parlent guère d’elles. — (Julien Benda, La trahison des clercs, 1927, éd. 1946)
    • Les sentiments de la foule sont toujours très simples et très exagérés. — (Sigmund Freud, Psychologie des foules et analyse du moi, éditions Payot, 1981)
    • […], Tritton poursuit: « Même si les dhimmi pouvaient jouir d’une grande prospérité, ils n’étaient toujours que tolérés, exposés aux caprices des gouvernants et aux passions de la foule. » — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, page 138)
  10. Grand nombre, grande quantité, multiplicité.
    • Le jus contient, en outre du principe sucré, une foule de matières étrangères dont quelques-unes sont susceptibles de fermenter et d'altérer le sucre. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, page 125)
    • Des foules de mots allaient rejoindre d’autres foules de mots dans les contrées de l’inutile. — (Louis Nucéra, La kermesse aux idoles, 2014)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

multitude de gens

tissage

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe fouler
Indicatif Présent je foule
il/elle/on foule
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je foule
qu’il/elle/on foule
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
foule

foule \ful\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de fouler.
    • Oui, je le déchire… je le foule aux pieds… — (Jules Chabot de Bouin, Le roi de carreau, 1837)
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de fouler.
    • A ces mots, il le foule aux pieds, et en arrachant son fer, lui arrache la vie. — (Torquato Tasso, Jérusalem délivrée, traduction de l'italien, 1810)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de fouler.
    • Rends-lui la figure qu’il aime; que, dans le sable, il rampe devant moi sur le ventre, et que je le foule aux pieds, le maudit ! — (Goethe, Le Faust, traduction de Gérard de Nerval)
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de fouler.
    • Je l’enverrai à une nation perfide, et je lui commanderai d’aller contre un peuple que je regarde dans ma fureur, afin qu’il en remporte les dépouilles, qu’il le mette au pillage, et qu’il le foule aux pieds comme la boue qui est dans les rues. — (La Sainte Bible, traduction de Lemaistrre de Sacy, 1841, tome troisième, chapitre X, page 13)
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de fouler.
    • Hennis d’orgueil, ô mon coursier fidèle, Et foule aux pieds les peuples et les rois. — (Pierre-Jean de Béranger, Le Chant du cosaque, in Œuvres complètes de Béranger, H. Fournier, 1839, 2, pages 191-192)

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]