turbo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Turbo, turbó, turbò, turbo-

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) (XVIIIe siècle) Du nom scientifique Turbo, du latin turbo.
(Nom 2) (XXe siècle) Apocope de turbocompresseur, du préfixe turbo- dérivé de turbine.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
turbo turbos
\tyʁ.bo\
Turbosarmaticus.jpg

turbo \tyʁ.bo\ masculin

  1. (Zoologie) Turbo, genre de gastéropodes prosobranches des mers chaudes dont la coquille présente une large ouverture circulaire et est utilisée dans l'industrie de la nacre.
    • En suivant la côte [d'Australie], je trouvai en grande quantité les patelles, les turbos, les haliotis. — (Antoine d’Entrecasteaux, Voyage à la recherche de La Pérouse, 1808, page 197)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
turbo turbos
\tyʁ.bo\

turbo \tyʁ.bo\ masculin

  1. (Automobile) Synonyme de turbocompresseur.
    • Un turbo dans le moteur.
  2. (Automobile) Véhicule équipé d’un turbocompresseur.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
turbo turbos
\tyʁ.bo\

turbo \tyʁ.bo\ masculin et féminin identiques

  1. Équipé d’un turbocompresseur.
    • En octobre 2004 une transmission mécanique séquentielle DSG à double embrayage est proposée en option. Les vitesses passent en 200 millisecondes ce qui assure une linéarité aussi bien à l’accélération (identique à la version turbo) qu’en rétrogradant vers 3 250 tr/min avec un petit coup de gaz automatique pour faciliter l’enclenchement du rapport.
    • Vers 2 500 tr-mn, se déclenche l’effet turbo. La puissance est progressive, contenue, féline. — (Le Nouvel Observateur, 9 janvier 1982, p. 2)

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • turbo sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ido[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

turbo \ˈtur.bɔ\

  1. Foule, vulgaire, multitude (de gens).

Synonymes[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De turba[1]. Le radical indo-européen est le même que dans tormen (« tourment »), torno (« tourner »), turpo (« déshonorer, flétrir »), torquĕo (« tourner, courber, fléchir, tordre, rouler »), turris (« tour »). Pour turba le grec ancien a τύρβη, túrbê qui correspond au verbe στρέφω, stréphô (« tourner ») → voir stropha, « tournure ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif turbo turbinēs
Vocatif turbo turbinēs
Accusatif turbinem turbinēs
Génitif turbinis turbinum
Datif turbinī turbinibus
Ablatif turbinĕ turbinibus

turbo \ˈtuɾ.boː\ masculin

  1. Tourbillon, trombe, tournoiement (d’air, de fumée, d’eau…).
    • pulvis collectus turbine, Horace : poussière soulevée par un tourbillon.
    • exoritur ventes turbo, Plaute : un vent s'élève en tourbillon, il s'élève un tourbillon de vent.
  2. (Figuré) Tourmente, désordre, confusion, orage, tempête, coups du sort.
    • in maximis turbinibus ac fluctibus rei publicae, Cicéron : quand se déchaînaient la tourmente et les flots sur l'océan politique.
  3. Rondeur, forme ronde, forme circulaire.
    • in latum turbine crescit ab imo (bucina), Ovide : la trompe va s'élargissant à son extrémité arrondie (= se termine par un pavillon évasé).
    1. Toupie, bobine, fuseau dans les opérations magiques, peson du fuseau.
  4. Mouvement circulaire, tourbillon circulaire.
    • ingentis turbine saxi, Virgile : au moyen d'une énorme pierre lancée en tournoyant.
    • momento turbinis, Pers. : dans l'espace d'une simple pirouette (pour affranchir un esclave, le maître le faisait tourner sur lui-même).
  5. Ronde.
    • militiae turbo, Ovide : le cercle des grades militaires.
  6. Remous.
    • vulgi turbo, les remous d'une foule.

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

turbo, infinitif : turbāre, parfait : turbāvi, supin : turbātum \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Agiter, mettre le désordre, bouleverser, confondre, brouiller, désorganiser, déranger, renverser.
    • undique totis usque adeo turbatur agris, Virgile : tant est grand le trouble qui règne partout dans toute la campagne.
    • aciem peditum turbare, Live : semer le désordre dans l'armée des fantassins.
    • capillos turbare, Ovide : mettre les cheveux en désordre.
    • turbata cera, Quint. : cachet de cire endommagé (non intact).
    • ordines turbare, Live : jeter la confusion dans les rangs.
    • aciem peditum turbare, Live : jeter la confusion dans la ligne des fantassins.
    • contiones turbare, Live : troubler les assemblées.
    • auspiciorum jure turbato, Cicéron : en bouleversant le droit augural.
    • abs. equites primo impetu turbavere, Live : dès le premier assaut, les cavaliers jetèrent le désordre.
  2. Troubler un liquide.
    • turbare aquam limo, Horace : troubler l'eau en agitant la vase.
  3. Troubler l’esprit.
    • animum turbare (mentem turbare) : troubler l'esprit, mettre en émoi.
  4. Agiter par des séditions, exciter des troubles, occasionner du désordre.
    • ne quid ille turbet vide, Cicéron : prends garde qu'il ne fasse quelque sottise.
    • si in Hispania turbatum esset, Cic'ron : s'il y avait eu des troubles en Espagne.
    • turbatum est domi, Ter. : le trouble règne chez nous.
    • turbare turbas, Plaute : faire des sottises, se livrer à des désordres.
  5. Dissiper sa fortune.
    • omnibus in rebus turbarat, Cael. : il avait dissipé toute sa fortune.
    • turbare rem (censum) : faire banqueroute.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Michel Bréal et Anatole BaillyDictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage