mécanicien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : mecanicien

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Mot dérivé de mécanique avec le suffixe -ien.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin mécanicien
\me.ka.ni.sjɛ̃\
mécaniciens
\me.ka.ni.sjɛ̃\
Féminin mécanicienne
\me.ka.ni.sjɛn\
mécaniciennes
\me.ka.ni.sjɛn\

mécanicien masculin

  1. (Surtout par apposition) Celui qui invente, conçoit, construit des machines.
  2. (Par ellipse) Ouvrier mécanicien.
    • Le tuyautage de la turbine est fêlé au ras de la coque, les mécaniciens font une réparation de fortune ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Mélie pareil : quatre ou cinq ans pour offrir à son Alphonse, qui est mécanicien de son métier et maquereautin d'occasion, les moyens d'ouvrir un atelier de vélocipèdes ou de bicyclettes. — (Jacques Cellard, Les petites marchandes de plaisir: récit, Éditions Balland, 1990, p. 156)
  3. Celui qui monte, répare, règle les machines.
    • On employait les mécaniciens à toutes sortes de manœuvres, sauf à l’entretien des appareils. — (Jacques Mortane, Jean Mermoz, Plon, 1937, p.21)
  4. Ouvrier qui travaille à la machine à coudre.
    • Et il y avait du travail pour tous : bonnetiers, mécaniciens, rebrousseurs, formeuses, remailleuses, visiteuses, chacun, homme ou femme, pouvant y trouver un poste correspondant à sa condition et à ses capacités. — (René Barral, L'Été des enfants rois, Éditions De Borée , 2015, chap. 1)
  5. (Chemin de fer) Celui qui conduit une locomotive. — Note : ce terme qui date de l’époque des locomotives à vapeur continue à être utilisé de nos jours.
    • Le mécanicien redoute la machine que le voyageur admire, et les officiers étaient un peu les chauffeurs de la locomotive napoléonienne, s’ils n’en furent pas le charbon. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Il va de soi que le même mécanicien et les mêmes chauffeurs ne pourraient faire un service de onze jours. On les remplace donc, […]. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. V, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

  • officier mécanicien (celui qui a la charge de toutes les machines à moteur thermique ou électrique du bord)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]