métrique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin metricus lui-même du grec ancien μετρικός, metrikós (« qui peut être mesuré »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
métrique métriques
\me.tʁik\

métrique \me.tʁik\ masculin et féminin identiques

  1. (Poésie) Qui est composé de mètres.
    • La poésie du Divan et la poésie populaire, issues de classes sociales différentes, ont su parfois puiser aux mêmes sources d’inspiration : mais ce qui forme entre elles cloison étanche, c'est la forme de la langue : la poésie du Divan emploie le vers métrique, la poésie populaire le vers syllabique. — (Nimet Arzık, Anthologie des poètes turcs contemporains, Gallimard (NRF), 1953, p. 10)
  2. (Métrologie) Relatif à l’unité de mesure de longueur mètre.
    • Les mesures agraires de Quarré, avant la Révolution (elles persistent aujourd’hui), n’avaient pas de base fixe. Un journal de champ, une « soiture » de pré oscillaient entre vingt-deux et trente-cinq ares de nos mesures métriques. — (Abbé Guignot, Essai sur Quarré-les-Tombes ; ses sarcophages mérovingiens et sa station préhistorique, Tours, impr. Bousrez, 1895, p. 41)
    • Soit 523 jours de terre, appartenant à la mainmorte, ou 1 jour 8 ommées 2, par parcelles ou en mesures métriques 36 ares 50 par parcelles (le jour valant 20 ares 44 et l’ommée 2 ares 0,4.) — (Paul Genay, Monographie de la commune de Chanteheux (Meurthe-et-Moselle), dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, Paris & Lille : J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, 1898, p.257)
  3. (Métrologie) (Par extension) Relatif au système métrique.
    • Comme on le voit, la nomenclature des mesures métriques est formée par la combinaison de treize mots entre eux. — (S. Bénoit, Le système métrique français, 1857, p. 52)
    • Le Japon a adopté l’usage exclusif du numérotage et du titrage métriques à partir du 1er janvier 1905. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  4. (Réseaux informatiques) Distance entre les routeurs dans une table de routage, généralement en nombre de bonds.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
métrique métriques
\me.tʁik\

métrique \me.tʁik\ féminin

  1. (Philologie) Connaissance de la quantité métrique et des différentes espèces de vers, dans les langues prosodiques.
    • Il connaît à fond la métrique grecque.
  2. (Topologie) Distance.
  3. (Statistiques) Grandeur mesurable.

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
métrique métriques
\me.tʁik\

métrique \me.tʁik\ masculin

  1. Mesure, indicateur.

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]