majeure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
majeure majeures
\ma.ʒœʁ\

majeure \ma.ʒœʁ\ féminin

  1. (Logique) Attribut de la conclusion, qui a plus d'extension que le sujet.
    • Je pense, donc je suis, n'est pas un enthymème dont la majeure serait : « Point de phénomène sans substance », ou : « Point d'action sans agent.» — (Jules Simon, en introduction de « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
  2. (En particulier) Proposition majeure, première des prémisses, formée du terme majeur de la conclusion et du terme moyen.
    • Je vous accorde la majeure et vous nie la mineure.
  3. (Transport aérien) Compagnie majeure.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
majeure majeures
\ma.ʒœʁ\

majeure \ma.ʒœʁ\ féminin (pour un homme on dit : majeur)

  1. (Droit) Personne qui a atteint la majorité légale.
  2. (Vieilli) Ainée.

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin majeur
\ma.ʒœʁ\

majeurs
\ma.ʒœʁ\
Féminin majeure
\ma.ʒœʁ\
majeures
\ma.ʒœʁ\

majeure \ma.ʒœʁ\

  1. Féminin singulier de majeur.
    • Il a déjà désapostasié la majeure partie des prêtres de ce district. — (Pierre de La Gorce, Histoire religieuse de la Révolution Française, 1921, page 149)
    • Ainsi, il ne suffirait pas de dire que la police d’assurance a été adhirée ou perdue, pour être admis à en prouver l’existence ; il faudrait encore qu’il fût avoué ou justifié qu’un événement de force majeure a eu lieu, et qu’il a pu être la cause de cette perte. — (Pierre-Sébastien Boulay-Paty, Cours de Droit commercial maritime, 1834)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]