manutention

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIe siècle) Emprunté du latin médiéval manutentio, « maintien ». Également dérivé du latin populaire manutenere.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
manutention manutentions
\ma.ny.tɑ̃.sjɔ̃\

manutention \ma.ny.tɑ̃.sjɔ̃\ féminin

  1. (Logistique) Action de manipuler, de déplacer des marchandises, des colis à l’intérieur d’un entrepôt, d’une usine, d’un magasin.
    • La manutention d’objets lourds dans une halle industrielle nécessite souvent l’emploi d’engins spéciaux dits engins de manutention ou de levage. — (Manfred-A Hirt, Michel Crisinel, Charpentes métalliques, page 669, 2005, PPUR)
    • Il connaissait aussi toute sa famille, savait que son père était chef de la manutention aux Magasins Réunis, que sa mère était d'origine belge ... — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. I, Gallimard, 1937)
  2. (Par métonymie) Endroit réservé à ces manipulations de marchandises.
    • Ces manutentions, en fonctionnement depuis deux ans et qui ont été terminées en 1929, présentent certainement l'ensemble industriel le plus complet et le plus homogène de France. — (Vals-Saint-Jean - la station de Vals-les-Bains et environs, éditée spécialement pour la Société Vals-Saint-Jean par G.-L. Arlaud, éditeur, Lyon (sans date ; vers 1931), page 32)
  3. (Militaire) (Désuet) Lieu où l’on fabriquait le pain pour la troupe.
    • On conçoit donc que partout où l'on vise à fabriquer le pain économiquement on s'efforce de réduire le taux du blutage ; c'est ainsi que, dans les manutentions militaires, la farine de blé tendre est blutée à 15 p. 0/0 et celle de blé dur à 5 p. 0/0. — (M. E. Millon, « De la proportion d'eau et de ligneux contenue dans le blé et dans ses principaux produits », dans les Mémoires de la Société royal des sciences, de l'agriculture et des arts de Lille, année 1847, part. 1, Lille : Imprimerie de L. Danel, 1847, p. 23)
    • La boulangerie se compose de deux parties, une manutention où était produit le pain et une paneterie où le pain était stocké pendant trois jours avant d’être consommé.
      La manutention possède un ou plusieurs fours pour la cuisson du pain, dont la taille varie en fonction du nombre de soldats à nourrir.
      — (Julie & Cédric Vaubourg, « La boulangerie ou la manutention », sur le site web de la fortification Séré de Rivières (www.fortiffsere.fr), s.d., consulté le 11/09/2019)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]