matraquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1927) Dénominal de matraque.

Verbe [modifier]

matraquer \ma.tʁa.ke\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Frapper avec une matraque ; bâtonner.
    • Et s'ils avaient été aussi brindezingues – […] –, à nous matraquer avec autant de férocité, c'est aussi parce qu'ils avaient eu peur et que rien dans leurs écoles de police ne les avait préparé à ça, […]. — (Marc Pondruel, Le voltigeur, éd. JC Lattès, 2014)
  2. Frapper (sans relation concrète avec la matraque), mitrailler.
    • Les commandos K... sont encerclés par 15.000 hommes et matraqués par un bombardement et des tirs d'artillerie. — (Y. Courrière, Le Temps des léopards, 1969)
  3. Marteler, répéter de façon très insistante (une publicité, en particulier), mitrailler.
  4. Faire payer à (quelqu’un) un prix complètement excessif.
    • Ces mesures qui « matraquent » les automobilistes ne suffiront pas à régler le problème de la circulation à Paris. — (L'Entreprise, 2 avr. 1971, p.27, col. 2)
  5. Casser, écraser.
    • De très grandes surfaces (…) n'hésitent pas à vendre des produits de très grande consommation, comme les lessives, à des marges nulles ou voisines de zéro, la vente à perte étant interdite. C'est cela qu'on appelle « casser », « écraser » ou « matraquer » un prix. — (Réalités, sept. 1972, p.56)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]