mervel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir marv et -el.
Mentionné dans le Catholicon (meruell).
À comparer avec les verbes marw en gallois, merwel en cornique (sens identique).

Verbe [modifier le wikicode]

Mutation Forme
Non mutée mervel
Adoucissante vervel
Semi-régulière vervel

mervel \ˈmɛrvɛl\ intransitif (conjugaison), base verbale marv-

  1. Mourir.
    • Nag a boan, ha mervel goude !... ha bezañ daonet c’hoaz marteze ! — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé (Eléments de Stylistique Trégorroise) - Troisième partie - LE STYLE POPULAIRE, 1974, p. 310)
      Que de peine et mourir encore après !... et encore être damné peut-être !
  2. S’éteindre (feu, lumière).
    • Na laoskez ket an tan da vervel. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 349)
      Ne laisse pas le feu mourir (s’éteindre).

Prononciation[modifier le wikicode]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

En graphie interdialectale, ce mot s'écrit merwel.

Antonymes[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]