meurtrir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Le sens étymologique de meurtrir était tuer par meurtre.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

meurtrir transitif 2e groupe (conjugaison)

  1. Contusionner par une meurtrissure.
    • Messire Goupil, vaguement étourdi par quelque plomb qui lui avait meurtri la caboche, se réveillait en effet fort opportunément […]. (Louis Pergaud, La Chute, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les bourreaux doivent savourer la même omnipotence, se livrer à pareille furie, goûter une égale joie de meurtrir sans remords. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Il est tombé et s’est tout meurtri le visage.
  2. (Par extension) Gâter par des coups, en parlant de fruits.
    • La grêle a meurtri ces pêches.
    • Prenez garde de meurtrir ces poires.
    • Ce fruit s’est meurtri en tombant de l’arbre.
  3. (Figuré) Blesser l'âme, en parlant d'une personne.
    • Ces paroles l'ont meurtri profondément.
  4. (Vieilli) Tuer.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]