momentum

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin momentum.

Nom commun[modifier]

momentum \mo.mɑ̃.tɔm\[1] ou \mo.mɛn.tum\[2] masculin singulier

  1. (Finance) Tendance du prix d’une action en bourse.
  2. (Québec) Lancée, élan, tendance (généralement en sport) ; l’avantage d’un ascendant, généralement psychologique, acquis du fait d’un succès récent ou d’une situation favorable. Note : L'usage de ce terme est critiqué par l'OQLF puisqu'il s'agit d'un calque sur l'anglais ; on devrait plutôt utiliser avance, longueur d'avance, impulsion du moment, conjoncture favorable, dynamique indispensable ou élan.
    • Renverser le momentum.
  3. (Physique) (Anglicisme) Quantité de mouvement.

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin momentum.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
momentum
\ˌməʊ.ˈmɛn.təm\
momentums
ou momenta
\ˌməʊ.ˈmɛn.təmz\
ou \ˌməʊ.ˈmɛn.tə\

momentum \ˌməʊ.ˈmɛn.təm\

  1. Élan, impulsion, incitation.
  2. Transport.
  3. (Physique) Quantité de mouvement.

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de momen et -tum.

Nom commun[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif momentum momenta
Vocatif momentum momenta
Accusatif momentum momenta
Génitif momentī momentōrum
Datif momentō momentīs
Ablatif momentō momentīs

momentum \Prononciation ?\ neutre

  1. Mouvement, impulsion ; poids établissant ou rompant l’équilibre de la balance.
    • Momenta fortunae.
      Vicissitudes de la fortune.
  2. Poids, influence, importance, motif, cause.
    • Esse nullius momenti apud exercitum.
      Être sans influence sur l’armée, n’avoir aucune autorité dans l’armée.
  3. Mouvement, écoulement du temps : court intervalle de temps, moment, minute.
    • Parvo momento (parvis momentis).
      En un moment, en très peu de temps.
  4. Changement, variation, circonstance.
    • Minima momenta. (Cicéron, Phil., 5. 10. 26)
      Les moindres circonstances.

Références[modifier]