navée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : navee

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Par l’ancien français et le moyen français. Du bas latin navata (« cargaison d’un navire ») de navem, la terminale -ata s’étant transformé en -ée dans le domaine d’oïl[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
navée navées
\na.ve\

navée \na.ve\ féminin

  1. (Marine) (Vieilli) Cargaison d’un navire.
    • Outre ces mesures, qui représentaient des quantités fixes, on trouve la mention de nombre d’autres qui ne pouvaient donner que des évaluations approximatives : la somme, la navée de poisson, la pose, le sac de laine, la charrette (à deux roues), le char (à quatre roues), le tonneau, etc. — (Arthur Giry, Histoire de la ville de Saint-Omer et de ses institutions, 1877, page 295, réédition par Slatkine)
  2. (Normandie) (Marine) (Désuet) Cargaison de poissons salés d’un bateau.

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Du bas latin navata (« cargaison d’un navire »), la terminale -ata s’étant transformé en -ée dans le domaine d’oïl au fil du temps.

Nom commun [modifier le wikicode]

navée féminin

  1. (Marine) Orthographe modernisée de navee.
    • V. Nus Feniers ne puet ne ne doit donner courretage pour fein que il vende a detaill, [que XII den. du mille tant seulement, et du cent I den.] ; mais se il avoit sa navée, ou son cochet ou sa grenche, et il le vendoit en gros, bien porroit avoir courratier et donner courretage. — (Étienne Boileau, Livre des Métiers, 1268, éditon de 1879 par René de Lespinasse et François Bonnardot)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Par l’ancien français. Du bas latin navata (« cargaison d’un navire »), la terminale -ata s’étant transformé en -ée dans le domaine d’oïl.

Nom commun [modifier le wikicode]

navée féminin

  1. (Marine) Cargaison d’un navire.
  2. (Marine) Flotte de bateaux.

Références[modifier le wikicode]