obsession

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin obsessio (« action d'assiéger, blocus »).
(1470) Le mot est tout d’abord employé avec son sens étymologique de « siège, blocus », puis, vers la fin du XVIe siècle dans celui de « état d'une personne possédée par un démon », un siècle plus tard, il prend le sens de « action d'importuner sans cesse » ; (1799) « idée, image, mot qui s'impose à l'esprit de manière incessante » ; de là, vers 1860, le sens psychiatrique actuel.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
obsession obsessions
\ɔp.se.sjɔ̃\

obsession \ɔp.se.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de celui qui obsède quelqu’un, qui est tellement assidu auprès de lui, que d’autres personnes ne peuvent en approcher.
    • Il ne le quitte point : c’est une obsession.
    • Il me fatigue par ses continuelles obsessions.
  2. (Figuré) État psychique consistant dans la présence à l’esprit d’une préoccupation ou d’une représentation, son ou image, que la volonté ne parvient pas à écarter.
    • Nulle part la préoccupation de l’au-delà n'est si forte, ni si persistante. En certaines îles de la côte finistérienne, comme l’île de Sein, cette préoccupation tourne à l’obsession. — (Charles Le Goffic, Brocéliande, avec la collaboration de Auguste Dupouy, La Renaissance du Livre, 1932, p.106)
    • C’est ce que j’expliquais hier à Marcel, craignant qu’il n’y vît quelque obsession quasi-maladive, une impossibilité de distraire mon esprit de ce sujet. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 340)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin obsessio (« action d'assiéger, blocus »).

Nom commun [modifier]

obsession (pluriel : obsessions)

  1. Obsession.

Apparentés étymologiques[modifier]