patapouf

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIIIe siècle) D’une onomatopée ou Dérivé de pouf avec le préfixe pata- (« bruit de chute »)[1] → voir patatras, patapon et patafioler.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
patapouf patapoufs
\pa.ta.puf\

patapouf \pa.ta.puf\ masculin et féminin

  1. (Familier) Homme, femme, enfant gros et lourd.
    • Je ne suis pas beau, moi, je ne suis plus jeune, et j’ai plutôt l’encolure d’un vénérable patapouf que d’un séducteur. — (Marc Leprévost, Les Vrais Parisiens de la décadence, A. Schnée, 1856, p. 94)
    • Savez-vous, Barbier, demande mon grand-père, que si les Prussiens arrivaient en ce moment-ci, ce gros patapouf de marchand de tabac serait parfaitement capable de se faire tuer pour me prouver que j’ai eu tort de me moquer de lui ? — (Georges Darien, Bas les cœurs !, A. Savine, 1889, p. 154)
    • Ah çà ! est-ce que cette grande patraque ne va pas se lever ? Sept heures et demie !… grand lâche ! gros patapouf !… — (Eugène Labiche et Marc-Michel, Mon Isménie, 1852, scène 2)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Onomatopée [modifier]

patapouf

  1. (Langage enfantin) Onomatopée évoquant une chute lourde ou ridicule.
    • Patapouf ! À peine a-t-il essayé de mettre un pied devant l’autre qu'il s’étale par terre. — (Eudoxie Dupuis, Les Douze Métiers de Pierrot, C. Delagrave, 1892, p. 44)

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]