patatras

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

D’une onomatopée patati, patata.

Onomatopée [modifier le wikicode]

patatras \pa.ta.tʁa\

  1. (Familier) Exprime le bruit d’un corps qui tombe avec fracas.
    • Je n’ai qu’à crier, on vient, patatras. Vous êtes six ; moi je suis tout le monde. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • Dans un moment comme celui-là, il ne s’amuse pas à cacher un seul de ses péchés, cela est évident. — Au surplus, cacherait-il la moindre peccadille, cela ne lui servirait qu’à transformer sa confession en sacrilège, et alors, patatras ! dans l’enfer! c’est-à-dire messes inutiles. — (Léo Taxil, Calotte et calotins : histoire illustrée du clergé et des congrégations, tome 1 & 2, Librairie Anti-cléricale, 1880, p. 94)
    • Et la voilà qui s’envole, la petite maison de bois, conte le père Esprit et Angélina ouvre de grands yeux ; la voilà qui saute par-dessus la barrière, veut s’élancer par-dessus les tours de l’église, mais patatras ! Elle tombe sur la place ! — (Louis Guilloux, Angélina, chapitre 12, Paris : Éditions Grasset, 1934)
    • […] bientôt je remontai en selle. Mollet seul continua.
      « Si je monte à chameau, je m’endormirai et patatras… », dit-il résigné.
      — (Roger Frison-Roche, « La Descente de l’akba d’Ilegoutène », le 7 août 1948, chap. 12 de Reportages africains (1946-1960), Éditions Arthaud, 2010)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]