petite-nièce

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de nièce, avec le préfixe petite- (« fille de »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Modèle:lien m petites-nièces
\pə.tit.njɛs\

petite-nièce \pə.tit.njɛs\ féminin (pour un homme, on dit : petit-neveu)

  1. Petite-fille du frère ou de la sœur. Autrement dit, fille du neveu ou de la nièce. On est pour sa petite-nièce un grand-oncle ou une grand-tante.
    • Un jeune infirmier remplaça mademoiselle Leblon, et Poupette dit à maman : « Tu as de la chance d’avoir un garde si jeune et si gentil. — Oui, dit maman, c’est un bel homme. — Et tu t’y connais en hommes ! — Oh ! pas tellement, a dit maman avec de la nostalgie dans la voix. — Comment ? tu as des regrets ? — Hé ! hé ! Je dis toujours à mes petites-nièces : mes petites, profitez de la vie. — Je comprends pourquoi elles t’aiment tant. Mais tu n’aurais pas dit ça à tes filles ? » Alors maman, soudain sévère : « A mes filles ? Ah ! non ! » — (Simone de Beauvoir, Une mort très douce, Gallimard, 1964, Le Livre de Poche, pages 79-80)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]