pierreux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1530) De pierre. (1190) pierous.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
pierreux
\pjɛ.ʁø\
Un pierreux. (1)

pierreux \pjɛ.ʁø\ masculin (équivalent féminin : pierreuse) singulier et pluriel identiques

  1. (Construction) Compagnon tailleur de pierre.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
pierreux
\pjɛ.ʁø\

pierreux \pjɛ.ʁø\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Construction) Entreprise de pierre de taille.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin pierreux
\pjɛ.ʁø\
Féminin pierreuse
\pjɛ.ʁøz\
pierreuses
\pjɛ.ʁøz\

pierreux \pjɛ.ʁø\

  1. Qui est plein de pierres.
    • L'argille convient pour améliorer les terres sablonneuses , graveleuses ou pierreuses ; on s'en sert beaucoup dans la Province de Stafford. Soixante-quinze charges suffiront à un arpent, & fertiliseront la terre quarante ans : […]. — (Mémoire sur l'agriculture envoyé à la très-louable Société d'agriculture de Berne, avec l'extrait des six premiers livres du Corps complet d'œconomie rustique de feu M. Thomas Hale, Avignon, 1760, p. 165)
    • Des landes, des rocs stériles, çà et là une bande de pâturage aromatique et dru, quelques champs pierreux, partout des oliviers : on se croirait dans notre Provence. — (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol. 2, 1866)
    • Certaines zones même, plus ou moins pierreuses, entièrement recouvertes par Thymus serpyllum et Festuca duriuscula offrent un aspect de « causse » assez caractéristique. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 104)
    • Je m'engage sur la pente. Zinder est là-bas, au centre d'une vaste crique à l'apparence de golfe desséché que bornent, à l'Est et à l'Ouest, des coteaux pierreux en forme de promontoire. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, p. 14)
  2. Qui est de la nature de la pierre.
    • Concrétion pierreuse.
  3. Se dit des fruits dont la chair renferme certaines parties dures, semblables à de petits grains de pierre.
    • Un fruit pierreux.
    • Une poire pierreuse.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]