plaquage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de plaquer avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
plaquage plaquages
\pla.kaʒ\

plaquage \pla.kaʒ\ masculin

  1. Action de plaquer.
    1. (En particulier) (Électrochimie) Application d’une mince couche régulière d’un métal généralement précieux ou d'un alliage.
    • Un plaquage en or.
  2. Résultat de cette action.
    • Le plaquage d'ébène de ce cabinet se décolle.
  3. (Rugby) (Par ellipse) Action de faire tomber le porteur du ballon. Le joueur plaqué est ainsi tenu au sol.
    • Un plaquage peut avoir lieu partout dans le champ de jeu. Les actions des joueurs impliqués dans le plaquage doivent assurer une lutte équitable et permettre au ballon d’être immédiatement disponible pour être joué. — (World rugby, Les règles du jeu - 14. Le plaquage, mai 2018)
    • 1966 voit l’introduction de la règle de quatre plaquages successifs pour chaque équipe attaquante avant remise du ballon à l'équipe adverse.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

  • placage (orthographe parfois utilisée dans ce sens, mais moins fréquemment que plaquage, et souvent considérée comme une faute)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

  • plaquage au sol (Sport)
  • plaquage en cathédrale (Sport) plaquage dangereux consistant à faire décoller l’adversaire de sorte que les jambes font un arc de cercle de plus de 90°, puis à le laisser tomber par terre sur la tête ou sur les vertèbres cervicales. Ce jeu est d'autant plus dangereux si le plaqueur le plante sur le sol.
  • plaquage soleil : plaquage dangereux où le plaqueur fait passer les pieds du plaqué par dessus tête, augmentant les risques lors de la chute au sol. Répréhensible et sanctionné d'une pénalité, voire d'un carton jaune ou rouge selon la sévérité de l'action.
  • plaquage haut : le plaquage haut est un plaquage exécuté en saisissant l'adversaire au-dessus des épaules. C'est un geste qui peut être considéré par l'arbitre comme du jeu dangereux, et sanctionné par une pénalité, voire en outre par un carton jaune ou rouge.
  • plaquage à retardement : plaquage exécuté sur un joueur alors qu'il n'est plus en possession du ballon et qui peut être considéré comme du jeu dangereux et être sanctionné d'une pénalité. Toutefois, le plaquage est considéré comme régulier si l'arbitre estime qu'il a été réalisé « dans le mouvement » sans intention de nuire.

Hyponymes[modifier le wikicode]

Application d'une mince couche de métal

Voir aussi[modifier le wikicode]