pouah

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

D’une onomatopée. (1668) poua chez Molière (Oh ! la farouche, la sauvage. Fi, poua ! la vilaine, qui est cruelle. (George Dandin)) ; pour la construction, comparez peuh avec euh et ouah ; en anglais pew, phew.

Interjection [modifier]

pouah \pwa\

  1. (Familier) Exprime le dégoût.
    • Thisbé se bouche le nez devant Pyrame et dit : Pouah ! (Victor Hugo, Les Misérables, Albert Lacroix et Cie, Paris, 1862)
    • Ce contempteur de la ruse ment. Ce flétrisseur de la lâcheté use et mésuse de petits papiers. Pouah ! (Émile Armand, La revanche des « bandits tragiques », dans Les réfractaires, nº 2, février-mars 1914)
    • Pouah ! fit Cary. Vous n’avez que de la bière et, par-dessus le marché, elle est chaude. (André Héléna, L’Article de la mort, Fleuve Noir, Paris, 1965)

Variantes[modifier]

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]