résider

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin residere.

Verbe[modifier]

résider \ʁe.zi.de\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Faire sa demeure ou sa résidence en quelque endroit.
    • Résider dans un lieu. — Il est de telle ville, mais il réside ordinairement à Paris.
    • On l’a imposé au lieu où il résidait. — Il résidait presque toujours sur sa terre, dans sa terre.
  2. Demeurer dans le lieu de son diocèse, de son bénéfice, etc. , en parlant d’un prélat de l’Église catholique romaine.
    • Les évêques doivent résider. — Ce bénéfice obligeait à résider.
  3. (Figuré) Consister ; se trouver.
    • La principale différence entre le Baccara en banque et le Chemin de fer réside en ce que chaque joueur, dans ce dernier jeu, devient banquier à tour de rôle. (Frans Gerver, Le Guide Marabout de tous les jeux de cartes, Gérard & C°, Verviers, 1966, p. 43)
    • Le grand intérêt de la solarisation réside dans cette stimulation de la microflore saprophyte épargnée par l'élévation de la température. (Pierre Davet, Vie microbienne du sol et production végétale, INRA Éditions (Quae), 1996, p. 303)
    • C’est en lui seul que réside notre espoir.


résider transitif

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Bien plus nombreuses étaient les communautés ecclésiastiques. Perpignan en possédait quatre : 1° La communauté de la paroisse Saint-Jean. Les bénéfices qui y avaient été fondés étaient au nombre de 134 ; une soixantaine environ étaient résidés et, comme les chanoines étaient admis à la distribution des revenus, il y avait donc environ 85 membres participants. […] – La deuxième communauté de la ville était celle de la Réal comprenant 36 bénéfices, dont 27 étaient résidés quelques temps avant la Révolution. – La troisième, de Saint-Jacques, comptait 16 bénéfices non résidés et 18 résidés. – La quatrième, de Saint-Mathieu, n’avait que 9 bénéficiers résidés, 19 autres ne l’étaient pas. (Abbé Philippe Toreilles, Histoire du clergé dans le département des Pyrénées-Orientales pendant la Révolution française, Imprimerie de Charles Latrobe, Perpignan, 1890)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]