rabais

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIVe siècle) Déverbal de rabaisser[1].

Nom commun [modifier]

rabais \ʁa.bɛ\ masculin invariable

  1. Acte par lequel un vendeur consent une diminution sur le prix d’un objet ou sur la rémunération d’un travail.
    • Demander, obtenir un rabais sur un achat.
    • Vendre des marchandises au rabais.
    • Je vous ferai un rabais de tant.
    • Livres vendus au rabais.
    • Travailler au rabais.
  2. Mode d’adjudication publique, suivant lequel les ouvrages, les travaux, les fournitures sont adjugés à celui des concurrents qui s’en est chargé au moindre prix.
    • Adjudication au rabais.
    • Proposer un ouvrage, une entreprise au rabais.
    • Ces travaux ont été donnés, adjugés au rabais.
    • Il les a pris au rabais.
    • Il a proposé un rabais considérable.
  3. (Figuré) De moindre valeur.
    • Mais les réductions de coûts finissent par produire un journalisme au rabais, avec moins de journalistes et moins de pages. — (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 103)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « rabais [ʁa.bɛ] »

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]