reître

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : reitre

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1875) De reistre (1563) issu de l’allemand Reiter (« cavalier »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
reître reîtres
\ʁɛtʁ\
Représentation d'un reître (sens 1).

reître \ʁɛtʁ\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Militaire) Cavalier allemand du XVIe siècle servant comme mercenaire dans l’armée française.
    • Un régiment de reîtres.
  2. Soudard.
    • Il s’y ajoute un lourd passif historique. De la destruction des titres fonciers – hakura – pendant la période mahdiste à la fin du XIXème siècle, aux reîtres de la mort – les janjawid – armés par le régime du président Al-Bashir, en passant par le benign neglect du colonisateur britannique, qui mit en place une « administration indigène », source de rivalités entre paysans sédentaires, éleveurs de bétail et éleveurs de chameaux, les conditions d’un drame ont été réunies au Darfour.— (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, pages 71-72)
    • Trois reîtres noirs, troussés chacun d’une bohémienne, essayaient, vers minuit, de s’introduire au moustier avec la clef de quelque ruse. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • reître sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]