rebord

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1642) Déverbal de reborder.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
rebord rebords
\ʁə.bɔʁ\

rebord \ʁə.bɔʁ\ masculin

  1. Bord élevé et ordinairement ajouté, rapporté.
    • Une pluie glacée tombait dans les rues miroitantes. Je marchais le long des boutiques, m’appuyant au rebord des devantures pour ne point m’écrouler sur le trottoir. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Ensuite, il prenait un fil électrique terminé par une pince crocodile, fixait la pince au rebord du bidon et branchait le fil dans une prise de courant. — (Max Hailier, Vieille Marine!, Éditions Publibook, 2016, p. 135)
    • Le rebord d’une balustrade. — Les rebords d’un fossé.
  2. (Couture) Bord replié, renversé.
    • Rebord d’un manteau de velours.
  3. Bord sur lequel on s’appuie, on s’asseoit.
    • Jimmy étais assis, nu, sur le rebord du lit. — (Jean-Pierre Alaux, Une dernière nuit avec Jimmy, Calmann-Lévy, 2010, p. 137)
  4. (Géologie) (Géographie) Bord d'un relief profond, le long d’une dénivellation.
    • Auneuil est un village situé sur le rebord sud de la boutonnière du pays de Bray, où la structure géologique a permis l'affleurement de couches d'argile de grande qualité. — (Jean-François Belhoste & ‎Paul Smith, Patrimoine industriel: cinquante sites en France, Éditions du Patrimoine, 1997, p.86)

Traductions[modifier]

Références[modifier]