rebord

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1642) Déverbal de reborder.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
rebord rebords
\ʁə.bɔʁ\

rebord \ʁə.bɔʁ\ masculin

  1. Bord élevé et ordinairement ajouté, rapporté.
    • Une pluie glacée tombait dans les rues miroitantes. Je marchais le long des boutiques, m’appuyant au rebord des devantures pour ne point m’écrouler sur le trottoir. (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Ensuite, il prenait un fil électrique terminé par une pince crocodile, fixait la pince au rebord du bidon et branchait le fil dans une prise de courant. (Max Hailier, Vieille Marine!, Éditions Publibook, 2016, p. 135)
    • Le rebord d’une balustrade. — Les rebords d’un fossé.
  2. (Couture) Bord replié, renversé.
    • Rebord d’un manteau de velours.
  3. Bord sur lequel on s’appuie, on s’asseoit.
    • Jimmy étais assis, nu, sur le rebord du lit. (Jean-Pierre Alaux, Une dernière nuit avec Jimmy, Calmann-Lévy, 2010, p. 137)
  4. (Géologie) (Géographie) Bord d'un relief profond, le long d’une dénivellation.
    • Auneuil est un village situé sur le rebord sud de la boutonnière du pays de Bray, où la structure géologique a permis l'affleurement de couches d'argile de grande qualité. (Jean-François Belhoste & ‎Paul Smith, Patrimoine industriel: cinquante sites en France, Éditions du Patrimoine, 1997, p.86)

Traductions[modifier]

Références[modifier]