revendre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Composé de re- et vendre.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

revendre /ʁǝ.vɑ̃dʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Vendre ce que l’on a acheté.
    • Tenez, qu'est-ce qui se passe à la Bourse ? Des gens qui n'ont rien prennent le droit d'acheter une marchandise dont ils savent parfaitement que la livraison ne s'accomplira jamais, mais qu'ils revendront avec profit. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.167-168)
    • Aucun dealeur local ne peut satisfaire la totalité de la nouvelle demande de cannabis et les jeunes les plus téméraires s’aventurent dans les cités des environs pour s'approvisionner, puis consomment et revendent dans les rues de leur quartier. (Thomas Sauvadet, Jeunes de rues et trafic de stups, dans Agora : Débats/jeunesse n° 48, L'Harmattan, octobre 2008, p.94)
  2. Vendre de nouveau.
    1. Il se dit particulièrement en termes de procédure : « Revendre à la folle enchère », Vendre de nouveau une chose, aux risques et périls d’un premier adjudicataire qui n’en a pas payé le prix.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • (Figuré) (Familier) Avoir d’une chose à revendre, En avoir abondamment.
    Il a du savoir, de l’esprit à revendre.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Composé de re- et vendre.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

revendre [reˈβendɾe] (graphie normalisée) 3e groupe (conjugaison) transitif

  1. Revendre.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]