romantique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1675) De l’anglais romantic attesté depuis 1654 et qualifiant ce qui est caractéristique du genre littéraire du roman et parle à l'imagination (alors appelé en anglais romance, issu de l’ancien français romans, romant, romanz, de là le dérivé anglais romantic et le latin médiéval romanticus attesté au quinzième siècle → voir roman et -ique.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
romantique romantiques
\ʁɔ.mɑ̃.tik\

romantique \ʁɔ.mɑ̃.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui rappelle à l’imagination les descriptions des poèmes et des romans.
  2. Relatif au romantisme.
    • […], ils avaient passé tous trois un délicieux après-midi à faire de la musique et à discuter des dernières productions romantiques, en particulier de celles de « Mocieu Victor Hugo », lequel était, de l’avis d’Étienne, la honte des lettres françaises et la risée de l’Europe. — (Louis Pergaud, La Disparition mystérieuse, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  3. Qui évoque les qualités, les émotions chères aux romantiques.
    • Un aspect, un site romantique.
    • Un air romantique.
    • La mélancolie romantique.
  4. (Par analogie) Idéaliste, où l’imagination l’emporte sur le sens des réalités.
    • Le dogme de l’incurable méchanceté de l'homme a, d'ailleurs, chez certains de ses adeptes, une autre racine : un plaisir romantique à évoquer la race humaine murée dans une misère fatale et éternelle. — (Julien Benda, La trahison des clercs, 1927, édition revue & augmentée, Grasset, 1946, p.194)

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus romantique figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : art.

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
romantique romantiques
\ʁɔ.mɑ̃.tik\

romantique \ʁɔ.mɑ̃.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Membre du romantisme.
    • Il est intéressant de noter au bénéfice de nos modernes souverainistes que des romantiques comme Mazzini, Michelet, Lamartine ou Hugo ne voyaient aucune contradiction entre nationalité et européanité. — (Élie Barnavi, L’Europe comme utopie, dans Marianne (magazine) du 13 août 2011, p. 81)
  2. (Par analogie) Idéaliste.
    • Cet homme d’État est un grand romantique.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]