roture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

En ancien français routure, du latin ruptura.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
roture rotures
\ʁɔ.tyʁ\

roture \ʁɔ.tyʁ\ féminin

  1. (Histoire) État d’une personne ou d’un héritage qui n’est pas noble.
    • Les récits ne disent pas clairement si sa fortune est en rapport avec celle de Barbe-Bleue, ce silence suggère qu'il est ostensiblement riche, mais qu'il a une tare cachée, la roture. — (Catherine Velay-Vallantin, L’Histoire des contes, Fayard, 1992)
    • Terre en roture.
    • Ce n’était pas un fief, une seigneurie, c’était une roture, ce n’était qu’une roture.
    • Posséder en roture.
  2. (Collectivement) (Au singulier) Ensemble des roturiers, en tant que classe sociale.
    • Si la noblesse peut revendiquer dans le passé les hauts faits d'armes et le renom militaire, il y a aussi une gloire pour la roture, celle de l'industrie et du talent. — (Augustin Thierry, Lettres sur l'histoire de France, 1e lettre, 1820, dans Philosophie des sciences historiques, publié par Marcel Gauchet, Presses Univ. Septentrion, 1988, p.57)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus roture figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bourgeoisie.

Traductions[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]