sénéchaussée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

En ancien français seneschaucie[1] ; composé de la forme ancienne *siniskalk de sénéchal avec le suffixe -ie ; corrompu sous l’influence de chaussée.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sénéchaussée sénéchaussées
\se.ne.ʃo.se\

sénéchaussée \se.ne.ʃo.se\ féminin

  1. (Histoire) Lieu où se tenait le tribunal dont le sénéchal était le chef.
  2. (Par extension) Ce tribunal lui-même.
    • Il y avait dans cette ville une sénéchaussée.
    • Cette sénéchaussée fut érigée en présidial.
  3. (Par extension) Étendue de la juridiction d’un sénéchal.
    • Avant 1789, Merville appartenait au pays de Guyenne et faisait partie de l’élection de Rivière-Verdun, du diocèse et de la sénéchaussée de Toulouse. — (Abbé Henri-Dominique Larrondo, Monographie de la commune de Merville (Haute-Garonne), dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, Paris & Lille : J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, 1898, page 57)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « sénéchaussée », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage